Le spécialiste de l’allaitement et des produits naturels pour l’enfant et la maman

Allaitement et travail

Concilier les deux

Mais oui, c'est possible !


Le congé maternel pour allaitement n'existant pas vraiment en France, de nombreuses femmes cessent l'allaitement aux 2 mois et demi ou 3 mois de leur enfant, c'est à dire au moment où l'allaitement devient plus facile et plus plaisant. Et pourtant... concilier travail et allaitement est tout à fait possible, y compris en allaitant intégralement.


Il suffit pour cela de tirer son lait au travail et de le garder au frais.


L'idéal est de tirer des deux seins en même temps (gain de temps et meilleure production) à la pause de midi ou quand vous en avez le temps. Vous pouvez également retirer le soir avec votre bébé (bébé d'un côté, tire lait de l'autre : gain de temps et efficacité garantie!). Les nouvelles générations de tire-lait électriques sont très efficaces, indolores, peu bruyants et peu encombrants. Concilier allaitement et reprise du travail permet de laisser plus facilement son bébé: on a le sentiment de l'accompagner au long de sa journée en lui laissant ce qu'on a fabriqué de meilleur pour lui. Et surtout, surtout... il y a la tétée des retrouvailles, après le travail, ce moment magique justifie tous les efforts fournis.


Bon à savoir :


Une fois passés les 6 mois de l'enfant, vos seins ont moins besoin de stimulation pour continuer de produire. Un tirage par jour en plus des tétées peut suffir pour certaines mamans. Ce rythme pourra être poursuivi tant que maman et bébé en ont envie… plusieurs années pourquoi pas ?


La législation du travail et l'allaitement


La loi prévoit une heure par jour pour l'allaitement dans une journée de travail jusqu'à ce que l'enfant ait 1 an. Cette pause est partagée en deux périodes d'une demi-heure le matin et l'après-midi. Ces périodes ne sont pas rémunérées, sauf dans certaines conventions collectives.

 

Renseignez vous, et discutez avec votre employeur du meilleur moment et de la meilleure façon d'utiliser cette heure. Allez y doucement, car si votre employeur est de votre côté, cela sera beaucoup plus facile. Vous pouvez par exemple lui suggérer que votre bébé sera moins malade et donc vous moins absente !

 

Dernier petit conseil : ne vous laissez pas impressionner par tous ceux qui vous diront qu'il est impossible d'allaiter et de travailler (il y en aura beaucoup !). Si c'est ce que vous voulez faire, cela se passera bien. Et puis de plus en plus de femmes le font avec plaisir et succès.


Appelez-nous gratuitement pour tout conseil d'organisation

 

 

>> Expression, stockage, conservation et utilisation du lait maternel

Grandir Nature, c'est PLUS DE 40 MARQUES qui vous
accompagnent au quotidien, de la grossesse à l'allaitement.

Découvrez nos marques...