Le spécialiste de l’allaitement et des produits naturels pour l’enfant et la maman

Sommeil et allaitement

Sommeil et allaitement

Il est actuellement recommandé que l'enfant partage votre chambre jusqu'à 6 mois en prévention de la MIN (Mort Inattendue du Nourrisson). Pourquoi?


- Il a passé 9 mois en contact étroit avec sa mère et a besoin d'apprendre tout en douceur son autonomie dans le sommeil. L'isoler d'un seul coup dans une chambre, loin des odeurs et des bruits qu'il connaît est une épreuve bien difficile qu'on lui impose, lui qui a tout à découvrir. Le sommeil solitaire dans sa chambre multiplierait par 5 le risque de MIN.


- Le bébé passe par des périodes d'apnées pendant son sommeil. La respiration de ses parents à ses côtés lui permet de sortir facilement de ces apnées. En cas de problème, les parents sont également plus rapides à réagir que si le petit enfant est dans une autre chambre.


- L'allaitement est simplifié par le fait d'avoir son bébé à côté de soi, pas besoin de se lever, d'allumer la lumière, ..., et donc le rendormissement est plus rapide, et la maman moins fatiguée.


- Maman et bébé calent leurs cycles de sommeil l'un sur l'autre et le réveil est donc moins difficile pour la maman si elle est en sommeil léger plutôt que si elle est en sommeil profond.


- Le bébé n'a pas besoin de pleurer, sa maman entend ses petits bruits tout de suite.


- Le sommeil d'un tout petit n'est pas le même que celui d'un adulte, notamment parce que son cerveau n'est pas mature. De plus, il a besoin de téter régulièrement. Avant 3 ans, inutile d'exiger quoi que ce soit du bébé de ce côté-là, la physiologie est ainsi faite. Autant en prendre conscience et arranger les choses au mieux.


Mais si le bébé ou l'enfant est habitué à dormir dans la chambre de ses parents, il ne voudra plus jamais avoir une chambre à lui ?


Rien n'est plus faux ! Si vous êtes au clair avec ce que vous souhaitez faire (en l'occurrence, changer l'enfant de chambre) et que vous l'accompagnez en douceur vers le changement, au moment où vous l'avez décidé, il n'y a aucune raison que cela se passe mal ! L'important est d'être ferme dans sa décision (ça marche pour tout avec les enfants).


Dormir avec son bébé peut se faire de deux façons : le berceau est dans la chambre parentale ou le bébé dort dans le lit de ses parents.


Dans le deuxième cas de figure, il y a des règles de sécurité indispensables à connaître :


- Ne jamais dormir avec son bébé dans un canapé, un fauteuil ou un matelas mou. Ce doit être un lit plat et aussi ferme que possible

 

- Le bébé doit dormir du côté de maman, pas entre papa et maman.


- Le bébé ne doit pas pouvoir tomber du lit et doit dormir sur le dos.


- La couverture ou le drap ne doivent pas couvrir le bébé. Il doit être indépendant dans sa gigoteuse. Il ne doit pas y avoir d'oreiller à proximité de sa tête.


- Ne jamais dormir avec son bébé si on fume (ou si le papa fume et est dans la pièce), ou si on a consommé de l'alcool ou tout autre drogue (et de façon générale si vous n'êtes pas dans votre état habituel, par exemple si vous avez une forte fièvre). Toutes ces situations font que vous n'êtes pas dans un état de vigilance norma.


- Il est déconseillé d'avoir votre bébé dans votre lit si vous n'allaitez pas : votre vigilance ne sera pas la même.

 

 

- Le partage de lit en routine est moins à risque de MIN que le partage occasionnel. 

 

Un excellent compromis entre le lit parental et le berceau : le lit de cododo, qui s'accroche au lit des parents : voir le paragraphe "Lit de cododo".


Et la sexualité du couple dans tout ça ? Je ne répondrai qu'une chose : quand on a envie, on trouve des solutions, quand on n'a pas envie, on trouve des excuses....

 

 

 

>> Allaiter des jumeaux

Grandir Nature, c'est PLUS DE 40 MARQUES qui vous
accompagnent au quotidien, de la grossesse à l'allaitement.

Découvrez nos marques...